Dans le creux de ma main un papillon dort
Enfin
je crois
je ne connais que très peu
les papillons… Mais je sais que celui-ci a l’aile fêlée
c’est comme s’il avait toujours été là,
auprès de moi, je ne sais pas,
les papillons
Ils viennent avec l’été
et disparaissent quand je vais me coucher
n’est ce pas ? mamie
dans le creux de ma main,
qu’ils meurent vite,
cette après-midi j’avais un papillon,
j’ai attendu qu’il finisse par s’envoler…
enfin
je crois
J’ai moi aussi un peu roupillé…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s