10h50. Un sans abri me fait un signe de la main pour que je m’arrête, ce que je fais, en murmurant avec un peu de honte que je n’ai pas de monnaie, c’est à dire que je préfère la garder pour m’acheter un sandwich ce midi. Il continue de parler. Je comprends qu’il ne veut pas de monnaie, deuxième honte… Je retire mieux mes écouteurs pour l’entendre. Soudain, il me prend la main. Tout son corps tremble. Le cerveau a l’air cramé ; la main continue de trembler et des syllabes se répètent comme une prière d’une langue ancienne que je ne comprends pas. Les minutes passent. La main tremble. Après ce qui m’a semblé être 10 minutes, je dis : « Courage et bonne journée Monsieur ». J’ai beaucoup pleuré mais il ne me sembla pas sentir de larmes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s