Pardon
Quelle joie
De vivre.
Oui…
Pardon, mille fois.
Je ne voulais plus voir
Quelque fois c’est ce qui semblait le plus naturel, le plus facile. Vraiment. Je le faisais d’instinct.
Être triste. D’une certaine façon en perdant je retrouvais la vie. C’est une vérité que tout le monde connaît
en pensant la mort comme un retour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s