Nous n’avions jamais parlé d’amour
Nous n’avions jamais parlé de nous
mais toujours cette ombre
où nous nous retrouvions
et nous enlacions
pour n’avouer que notre tendresse
pour tout
du monde
et surtout
pour notre frousse de ne jamais être assez aimé
Nous n’avions jamais parlé de cela
car l’essentiel était déjà
j’étais là dans cette chambre
elle était là
sur mon bras
Nous ne parlions
Nous ne bougions
même un doigt
Nous tremblions
quand nous nous respirions.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s